Les jeunes actifs doivent tout particulièrement se soucier de leur prévoyance vieillesse Admin winVS
Selon divers sondages, la prévoyance vieillesse ne compte pas parmi les préoccupations absolument prioritaires des millennials nés dans les années 80. Cela pourrait toutefois changer car les jeunes actifs devront plus que jamais se soucier de leur prévoyance au regard des évolutions attendues. Lisez pourquoi il en est ainsi.

 

Les rentes des caisses de pension en chute libre

Tendance peu remarquée du grand public, les plus grandes caisses de pension de Suisse ont considérablement diminué leurs promesses de rente au cours des derniers mois. À partir de 2019, la caisse de pension de la Confédération PUBLICA appliquera par exemple un taux de conversion aux rentes de seulement 5,09 pour cent contre actuellement 5,65 pour cent lors d’un départ ordinaire à la retraite à l’âge de 65 ans. Cela signifie que ceux et celles qui ont économisé un appréciable actif de caisse de pension d’un million de francs durant leur vie professionnelle recevront une rente annuelle de caisse de pension de 50 900 francs. La caisse de pension du canton de Zurich BVK va encore plus loin: un taux de conversion de rente de 4,85 pour cent sera appliqué, ce qui donne une rente annuelle de seulement 48 500 francs pour un actif de caisse de pension d’un million de francs.

 

Hausse de l’espérance de vie et baisse des taux

La diminution des rentes des caisses de pension est principalement due à la hausse continue de l’espérance de vie et aux taux d’intérêts des placements sans risques durablement bas sur le marché des capitaux. Compte tenu de cette situation, il est devenu plus difficile pour les caisses de pension de respecter des promesses de rente. Les rentes sont donc revues constamment à la baisse afin de préserver l’équilibre financier.

 

Concept des trois piliers

Conformément à la Constitution suisse, le premier pilier de prévoyance – l’AVS –, le deuxième pilier de prévoyance – les caisses de pension – et le troisième pilier de prévoyance – la prévoyance privée libre qui donne droit à un allègement fiscal – doivent garantir leur niveau de vie habituel aux actifs qui prennent leur retraite. En dépit de toutes les querelles politiques, on peut s’attendre à ce que le niveau des prestations de l’AVS reste globalement stable sur le long terme. Toutefois, les rentes des caisses de pension diminuent inévitablement alors que le niveau des cotisations reste constant. C’est pourquoi il est demandé, avant tout aux jeunes actif qui souhaitent conserver leur niveau de vie habituel dans de lointaines années dans le cadre de leur objectif de prévoyance, d’augmenter volontairement leurs versements à la caisse de pension et, en particulier, d’accroître leur troisième pilier de prévoyance privé fiscalement privilégié.

 

Pour ces raisons, les jeunes actifs devraient catapulter la planification de leur prévoyance vieillesse, tout au long de leur vie, aux premiers rangs de la liste de leurs priorités. C’est ainsi seulement qu’ils pourront profiter, à un âge avancé, du même niveau de vie que celui dont ont bénéficié, à l’époque, leurs père et mère.








b i u quote

Save Comment
Comment