La plateforme d’assurances «Simpego» propose des assurances dédiées à la génération du numérique Admin winVS
Le 2 juillet 2018, le «Handelszeitung» publiait l’article suivant: la plateforme libre d’assurances «Simpego» a été lancée mi-mai. Elle a été développée par l’entreprise bâloise Creadi, qui est dirigée par Désirée Mettraux (photo). Creadi est une filiale à cent pour cent de Pax. Toutefois, d’autres assureurs tels que la Baloise, Helvetia, Dextra, Vaudoise et Coop Protection Juridique vendront également leurs produits sur «Simpego», l’abréviation de «simple to go». Voici comment cela marche.

 

Une boutique numérique de polices d’assurances

«Simpego» est une boutique numérique d’assurances couvrant tous les domaines: voyages, mobilité, inventaire du ménage, véhicules motorisés, animaux domestiques. Dans le domaine des assurances des personnes, des profils tels que «aventuriers», «voyageurs d’affaires» et «familles» sont ciblés. La manière de combiner les différentes assurances sous forme optimale est recommandée aux utilisatrices et utilisateurs. Le but visé consiste à faciliter la sélection parmi les produits d’assurance et à les présenter en toute transparence.

 

Statut de courtier

L’exploitant de «Simpego» Creadi a le statut d’un courtier. Le modèle commercial repose sur des frais de courtage. Dans ce contexte, il s’agit de proposer aux utilisatrices et utilisateurs un service complet qui dépasse le cadre de la simple couverture d’assurance. Désirée Mettraux, gérante de Creadi, souligne: «Les actuaires que nous sommes proposent des produits d’assurance personnalisés. Les clients sont encadrés sous forme optimale avant, durant et après la souscription. Nous travaillons avec toutes les assurances qui proposent des produits de qualité. Sur le plan technique, nous sommes si pointus que nous pouvons traiter tout niveau technologique du partenaire en assurances. Vivement intéressés, les assureurs sont de plus en plus nombreux à nous rejoindre.»

 

Quels sont les projets pour l’avenir?

Selon le «Handelszeitung», des fonctions indiquant dans quels domaines des assurés sont respectivement trop ou insuffisamment assurés seront conçues à l’avenir. Des offres pour très petites entreprises sont également envisagées. Tant des libéraux que des nomades du numérique, qui travaillent seuls ou avec un nombre très réduit de collaborateurs, en font partie. La prévoyance professionnelle doit être aussi incluse.








b i u quote

Save Comment
Comment